La voisine


Parfois rond, parfois mi-clos,
Elle a toujours un oeil sur nous.
Nous regarder faire.
Nous regarder défaire.

Cette nuit, elle s’est approchée,
Elle fait ça parfois,
Curieuse et amicale encore,
Pour prendre des nouvelles.

Elle prévient toujours,
Elle précise l’heure,
On peut ranger un peu,
Ramasser quelques débris.

On sait son indulgence,
Elle sait son privilège,
Elle qui n’assiste jamais,
À aucun enlunement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s