Turcotte : le monstre et le tabou


Je n’ai pas envie d’embarquer dans les discussions sur le procès Turcotte, pour une seule et unique raison : Tant que la violence psychologique de sa femme ne sera pas intégrée au débat, il est, selon moi, inutile d’aller plus loin.

One thought on “Turcotte : le monstre et le tabou

  1. koval 1 juin 2011 / 07:30

    Eh bien je vous l’annonce….la violence psychologique qu’a subit l’accusé est connu de tous.

    Comment voulez-vous intégrer cette violence au débat? Que voulez-vous dire?

    a)Faudrait être plus compréhensif?
    b)Faudrait en tenir compte dans le procès?
    c)Faudrait que sa femme se sente responsable?

    !?!?!?!?!?!?!?!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s