Le cul de Julie, le foulard de Djamila


Julie offre parfois son cul aux passants. Sa culotte devenue ficelle, la mode est son amie. Julie, parfois insécure, s’assure ainsi le regard des hommes et rassure son avenir. Il lui faut, régulièrement, aller chercher ces yeux là, unique promesse de n’être jamais seule.

Julie, grâce à la lutte de sa mère et ses tantes, est une femme libre.

Djamila, bien choisi, il sera joli ton foulard.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s