Le grand Dany Laferrière


Je viens de voir Dany Laferrière à la télévision française, chez le gentil Michel Drucker. À ses côtés, l’immense Jean d’Ormesson. Et pourtant, aucun décalage, nous étions en compagnie de deux très grands écrivains.

Les quelques minutes pendant lesquelles il s’est exprimé étaient majestueuses, comme à chaque fois qu’il nous donne la chance d’entendre cet accent de nulle part maintenant, plein d’ici et plein d’ailleurs. J’étais heureux et fier de le voir ainsi devant le public français.

À mes yeux, Dany Laferrière, bien plus que des Laliberté ou des Dion, est la vraie promesse d’avenir du Québec. Il construit sa culture et la porte au Monde.

Le dernier roman de Dany Laferrière, L’Énigme du retour, est en nomination pour le prix Médicis.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s