Vincent Lacroix ou le lynchage autorisé


Vincent Lacroix

Cela fait environ deux ans que Lacroix s’est fait pincer, et l’opinion publique est unanime : 130 millions de dollars, plus de 9000 investisseurs floués … ce type est une ordure.

Pour autant, je ne peux pas m’empêcher de m’intéroger sur le lynchage sys-té-ma-ti-que et hallucinant de Lacroix dans les médias, et ce depuis le début de l’affaire. Et je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec un certain Guy C., violeur d’enfant à ses heures. Nous avons là un charmant retraité qui coule des jours heureux je ne sais où, dans le gras confort d’une vie honnêtement gagnée, semble-t-il. Appelons-le  Guy, sa fille est tellement sympatique.

Lacroix, régulièrement et malhonnêtement  illustré par cette terrible photo, est le diable en personne, il n’y a qu’à regarder.

Cet homme est ruiné, vient d’écoper de 13 ans de prison de plus, et même si par la magie des divisions fédérales il ne devrait en purger que le 1/6e, qu’est-ce qu’on veut de plus ? Guy, ça va.

Lacroix est en liberté conditionnelle. Il effectue des tâches d’intérêt public. il a beaucoup maigri en prison. Guy, pas trop. Pour cela, il prend même le métro, ligne verte. Guy, je suis pas sûr. Et pour s’assurer que cette ordure (Vincent, pas Guy) paie, paie et repaie, même si cela ne sera jamais assez, on diffuse sa photo de face de casquette et de t-shirt de métro, comme pour bien s’assurer qu’il se fera pourrir, sur la ligne verte aussi. Guy, je crois que ça va toujours.

Alors de deux choses l’une : soit nous faisons confiance à la justice, qui, par deux juridictions, a cumulé 18 ans de prison pour Lacroix, soit nous nous révoltons contre notre système judiciaire pour un rapide retour à la peine de mort, et en public s’il vous plait, je feele pas avec Vincent, ça va me faire du bien de le voir pendu Square Victoria, faut que ça sorte.

Je suis heureux de vivre dans un pays qui a choisi la démocratie, un pays qui a choisi un système de justice qui va sanctionner les fautifs en tentant, ensuite, de les faire revenir dans le droit chemin parce qu’il est le seul acceptable. Je suis heureux et fier de vivre dans un pays qui n’accepte pas le règlement de compte.

Je suis moins heureux quand les dollars émeuvent plus que l’innocence d’une enfant de 7 ans. Moins heureux ? non, terrorisé.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s